Vous êtes refusé pour votre prêt auto dans les institutions prêteuses?

Avez-vous pensé au crédit auto deuxième chance ?

Vous avez subi des difficultés financières qui ont été accompagnées de mauvaises décisions auprès des établissements bancaires ou toutes autres institutions prêteuses. Votre « cote de solvabilité » est négative. Vous reste-t-il une possibilité d’obtenir une seconde chance ? Comment faire pour convaincre de tels établissements de vous la donner ?

S’informer avant de prendre une décision

Évidemment, il ne sera en aucun cas dans votre intérêt de retourner vers le même concessionnaire, mais plutôt d’aller chercher une offre différente, qui pourrait bien s’avérer meilleure auprès d’autres établissements. Il vous faudra de toute façon lister l’ensemble des options possibles que ce soit au niveau des concessionnaires, des banques ou toutes autres institutions prêteuses. Ne négligez pas les sociétés de crédit en ligne, car elles pourraient être dans vos critères. Vous trouverez des concessionnaires offrants un « second départ », mais souvent ceux-ci obligent leurs clients affaiblis, d’accepter des conditions de financement avec des taux d’intérêt pouvant atteindre les 30 % tout en vous proposant des voitures que personne ne veut (kilométrage élevé, souci mécanique).

Vers qui se tourner ?

La plupart du temps, vos antécédents vous obligeront à aller voir une entreprise spécialisée dans les prêts-autos pour les acheteurs ayant une cote de solvabilité faible. Il vous faudra au minimum bénéficier d’un emploi stable avec un revenu fixe et régulier.

Soyez réaliste!

Bien souvent, des spécialistes feront avec vous un bilan et établiront votre « capacité d’emprunt ». Cela vous donnera les limites à ne pas dépasser pour votre futur crédit. Chaque institution prêteuse vous demandera, certainement, des documents. Il n’est pas possible d’avoir une liste exhaustive des documents à fournir, car chaque institution à ses propres règles et vous demandera ce que bon lui semble. On vous demandera des justificatifs de l’état de vos finances personnelles et probablement une preuve de résidence, voire une attestation d’emploi.

Vos droits

Ce n’est pas parce que votre dossier de crédit n’est pas des plus florissants que vous devez accepter obligatoirement la première offre de crédit auto qui vous sera faite. Ne vous laissez pas abattre par votre situation et négociez pour l’obtention des meilleures modalités possible. Attention, l’intimidation fait partie du travail de certains vendeurs. Mais gardez les pieds sur terre, même si vous ne devez pas accepter n’importe quoi, n’espérez pas non plus pouvoir accéder à la voiture de vos rêves. Ne cherchez pas le modèle « toutes options ».

Comment augmenter vos chances ? La mise de fonds!

L’argument de poids pouvant faire pencher la balance en votre faveur sera sans aucun doute une « mise de fonds ». Plus cette mise de fonds sera importante, plus la somme que vous devrez emprunter sera faible. Donc le risque encouru par l’institution prêteuse sera moins élevé et le taux d’intérêt que l’on vous consentira devrait diminuer.
Ne vous contentez pas d’un seul organisme prêteur et d’un seul concessionnaire, visitez et comparez toutes les offres qui vous seront présentées. Respectez par la suite vos versements mensuels afin d’augmenter votre cote de solvabilité et de ne plus tomber dans de telles complications une autre fois.

Les commentaires sont fermés.

Faites une demande!